AMESPLOTTAxes de recherche Axe "territorial" Afficher le menu principal

Axe "territorial"

Cet axe permet de considérer comment le transport de marchandises et la logistique marquent les territoires et sont marqués par eux en retour.

Le transport des marchandises s’inscrit dans les territoires, ces derniers étant compris comme des espaces que s’approprient les différents acteurs impliqués. En tant que service pour répondre à la demande des entreprises, il dépend de la localisation des principaux marchés, de production et/ou de consommation, qui émettent et reçoivent les flux de marchandises. La géographie des flux est ainsi déterminée en partie par l’inégale importance des lieux qui composent les territoires et des relations entre ces lieux, à différentes échelles. Inversement, en tant que système développant ses propres logiques de fonctionnement, le transport de marchandises participe aussi à l’organisation et à la transformation des territoires. Il joue notamment un rôle clé dans les phénomènes de mondialisation et de métropolisation des systèmes productifs et de distribution principalement via les transports maritimes et aériens. A l’échelle internationale, il participe à l’organisation de l’espace métropolitain mondial. A l’échelle des métropoles, les fonctions logistiques sont rejetées à l’extérieur, vers la périphérie, sous l’effet conjugué de la pression foncière et politique et de l’efficacité du transport routier, si bien que les limites métropolitaines deviennent de plus en plus floues, dans un mouvement similaire à celui de l’habitat et de la mobilité des personnes. Cet axe éclaire le rôle du transport dans les modalités de fonctionnement et de structuration des territoires. L’intérêt portera notamment sur le rôle des nœuds- ports maritimes, aéroports, ports intérieurs, terminaux ferroviaires et plates-formes logistiques –dans le fonctionnement et la compétitivité des territoires, notamment métropolitains. Cet axe vise également à comprendre comment en retour ces modalités de fonctionnement et de structuration des territoires structurent la géographie des flux.